Christian Eriksen insiste sur le fait qu’il n’a «pas peur du tout» d’avoir un autre arrêt cardiaque après avoir été équipé d’un défibrillateur interne – alors qu’il se concentre sur un retour au football au milieu de l’intérêt de la Premier League, des clubs néerlandais et danoisChristian Eriksen a subi un arrêt cardiaque en jouant pour Le Danemark à l’Euro 2020Le meneur de jeu de 29 ans a depuis été équipé d’un défibrillateur interneEriksen dit qu’il n’a pas peur de s’effondrer à nouveau après avoir fait installer un défibrillateurIl cherche maintenant à retourner au football après avoir été interdit de jouer en Italie Par Tom Collomosse Pour Mailonline Publié: 17:45 GMT, 5 janvier 2022 | Mis à jour: 20:41 GMT, 5 janvier 2022 Christian Eriksen insiste sur le fait qu’il n’a pas peur de subir un autre arrêt cardiaque alors qu’il poursuit ses plans pour reprendre sa carrière de footballeur. match avec la Finlande le 12 juin de l’année dernière, sa dernière apparition en compétition.Comme Sportsmail l’a révélé mardi, le joueur de 29 ans vise un retour à l’entraînement avec un club européen ce mois-ci, et ses représentants sont en pourparlers avec des équipes de Premier League ainsi que des équipes du Danemark et des Pays-Bas. Christian Eriksen a déclaré qu’il n’avait “pas peur” d’avoir un autre arrêt cardiaque Eriksen a subi un arrêt cardiaque lors de l’affrontement du Danemark avec la Finlande à l’Euro 2020 l’été dernier. moindre. « Au début, j’étais prudent. Combien mon cœur pouvait-il tolérer maintenant ? Je voulais le tester. Mais j’ai été autorisé et surveillé et testé autant que possible. Je n’ai pas peur que cela se reproduise.’Eriksen a été équipé d’un défibrillateur interne après l’incident, ce qui signifie qu’il ne peut pas jouer en Italie selon la loi italienne. Son contrat avec l’Inter Milan a été résilié en décembre. L’ancien milieu de terrain de Tottenham est rassuré d’avoir l’appareil pour surveiller son cœur, au cas où il devrait subir un épisode similaire. Après un traitement qui lui a permis de sauver des vies sur le terrain, il s’est rendu à l’hôpital, où il a été équipé d’un ICDH. C’est très rassurant de se rendre compte que l’on a quelque chose. » Au cas où cela se reproduirait, vous avez quelque chose qui vous aidera. C’est très rassurant. Je n’ai donc pas peur que cela se reproduise, pas sur le terrain non plus. J’avais peur d’avoir peur là-bas mais je ne le suis pas. Ainsi, les gens peuvent arrêter de s’inquiéter parce que je n’ai pas l’intention de m’effondrer à nouveau. Eriksen espère rejoindre un nouveau club ce mois-ci après avoir été libéré par l’Inter Milan le mois dernier Partagez ou commentez cet article :