Un officier de police a tasé un “vieux” voleur à l’étalage à deux reprises avant de lui laisser un gâchis sanglant en “tapotant” sur son dos hier. L’homme de 60 ans a été arrêté par six policiers dans un quartier commerçant animé de Stevenage dans le Hertfordshire juste avant 15 heures le Mardi. Des images ont montré le moment où l’homme a été soumis à deux tirs de Taser avant qu’un officier ne lui frappe dans le dos alors qu’il était allongé sur le sol. Andy Symonds, 36 ans, de Welwyn Garden City, Herts, a déclaré qu’il pensait que l’homme avait été arrêté par la police après qu’un employé de Tesco l’ait accusé de vol à l’étalage. Une ambulance a dû être appelée sur les lieux pour soigner l’homme après que son visage a été laissé couvert de sang. La police du Hertfordshire a déclaré qu’il avait été soigné pour une “coupure mineure” et qu’il avait ensuite été renvoyé sans blessure grave. La force a ajouté qu'”une altercation physique s’était produite et que l’homme aurait pris la caméra vidéo portée par le PC et l’aurait endommagée en la jetant au sol”. Il reste en détention. L’homme de 60 ans (photo) a été arrêté par six agents dans un quartier commerçant animé de Stevenage dans le Hertfordshire. M. Symonds montre d’abord deux officiers masculins et une officier féminin essayant de retenir l’homme au sol avant qu’ils ne le quittent et l’un des officiers masculins tire son Taser sur l’homme. L’homme se lève et se dirige vers l’officier avec ses bras sont tendus et est immédiatement soumis au Taser, le faisant tomber au sol. L’officier dit : « D’accord, vous avez reçu le Taser mate. » Lorsque l’homme essaie de se lever, l’officier crie « restez à terre » et un autre coup de Taser peut être entendu. Alors qu’un autre policier arrive sur les lieux, l’homme est allongé face au flic qui a tiré le Taser, qui crie alors « mettez vos mains derrière votre dos ». L’homme tourne le dos au policier qui tient le Taser quand le flic a semblé lui piétiner le haut du dos, envoyant son visage dans le sol de béton. Alors qu’un autre officier de sexe masculin arrive sur les lieux, l’homme est allongé face au flic qui a tiré le Taser, qui crie ensuite « mettez vos mains derrière votre dos ». officier essayant de retenir l’homme au sol avant qu’ils ne le quittent et l’un des officiers masculins tire son Taser sur l’hommeTrois officiers tentent ensuite de menotter l’homme alors que la caméra se déplace pour montrer le visage ensanglanté de l’homme, avec des gouttes de sang sur le béton .M. Symonds, un transporteur de voitures, a qualifié la réponse de “dégoûtante”. Il a déclaré: «Le gars n’était clairement pas un vieil homme fort. Il n’y avait aucune violence active de sa part. » Il s’est levé du sol et il avait les mains en l’air lorsque le Taser était sorti et l’officier lui a tiré dessus. Lorsqu’il était au sol, dos au policier, il n’avait aucune menace de violence. » Le policier lui a donné des coups de pied avec une telle force que sa tête a percuté le sol et il avait le visage ensanglanté. Dès que le policier lui a donné un coup de pied, ils ont appelé une ambulance parce qu’il s’est rendu compte de ce qu’il avait fait. Alors que le clip se terminait, un passant a déclaré “il a une grosse coupure à la tête à cause du coup de pied qu’ils viennent de lui donner”. Du sang a coulé sur le sol alors que des policiers menottaient et arrêtaient l’homme. Une policière a demandé si quelqu’un avait une trousse de premiers soins avant qu’un autre policier ne dise à ses collègues d’appeler une ambulance. mardi 19 octobre), la police a appris qu’un homme aurait agi de manière antisociale dans le centre-ville de Stevenage. «L’homme semblait en état d’ébriété et est devenu très agressif lorsqu’il a été approché par le policier et deux PCSO présents. “Une altercation physique s’est produite et l’homme aurait pris la caméra vidéo portée par le PC et l’aurait endommagée en la jetant au sol.” L’homme aurait continué à être agressif et le PC n’a pas été en mesure de le retenir physiquement malgré de nombreuses tentatives. . En conséquence, PAVA puis Taser ont finalement été déployés avant qu’il ne soit détenu. « L’homme a subi une coupure mineure au visage à la suite des tentatives incessantes des agents de l’arrêter. “La blessure a été soignée par le personnel ambulancier sur les lieux et emmenée plus tard à l’hôpital Lister par mesure de précaution, mais il a ensuite été libéré sans blessure grave.” Un homme de 60 ans a été arrêté pour agression sur un policier. et les dommages criminels. Il reste en détention pour le moment.

Leave a Reply