Le secrétaire à l’Éducation, Nadhim Zahawi, a déclaré que les élèves passeraient les examens du A-Level et du GCSE cet été, mais que les résultats ne reviendront pas au système de notation pré-Covid avant deux ans, car les élèves ont vu leurs cours «perturbés» par la pandémieNadhim Zahawi a déclaré que les étudiants passeraient des copies en l’été après deux ansMais il a exclu un retour immédiat au système de notation pré-Covid Une certaine évaluation des enseignants restera, avec le retour du système habituel en 2023 Par David Wilcock, correspondant de Whitehall pour Mailonline Publié: 10:58 GMT, 9 janvier 2022 | Mis à jour: 16:13 GMT, 9 janvier 2022 Les examens GCSE et A-Level auront lieu cet été, mais les résultats comprendront certaines notes évaluées par les enseignants, a déclaré aujourd’hui le secrétaire à l’Éducation. Nadhim Zahawi a déclaré que les étudiants passeraient leurs copies après leur annulation en 2021 pour la deuxième année consécutive.Mais il a exclu un retour immédiat au système de notation pré-Covid, déclarant “nous reconnaissons que les étudiants qui passent leurs GCSE ou A-Levels ont vu leur éducation perturbée”. Il a promis que plus d’informations seraient sera publié dans un mois, détaillant comment la saison des examens d’été se déroulerait, mais a insisté sur le fait que des coups de rappel permettraient de passer les examens en personne. Il a déclaré à Sky News: ” Nous allons plus loin et travaillons avec Ofqual pour dire ” nous voulons revenir à la notation pré-covid et à la robustesse du système de notation”, mais nous allons le faire en deux étapes. cet été, et puis nous passerons à la notation pré-Covid le oui r après. «L’année dernière, les étudiants ont dû se fier uniquement aux notes des enseignants après que le prédécesseur de M. Zahawi, Gavin Williamson, a supprimé les examens en personne, déclenchant une querelle sur l’inflation des notes. Nadhim Zahawi a déclaré que les étudiants passeraient leurs épreuves après leur annulation en 2021 pour la deuxième année consécutive. Les étudiants ont été confrontés à deux années d’éducation interrompue et à des fiascos quant à savoir si les examens pouvaient être passés et comment ils seraient notés Les remarques d’aujourd’hui font écho à celles faites par M. l’équité envers les étudiants maintenant dans les années 10 et 12, et a déclaré qu’il ne s’attendait pas à un retour immédiat aux examens ressemblant à ceux d’avant la pandémie. enseignants le pouvoir de noter leurs élèves avec pratiquement aucune modération. Il a été révélé l’été dernier que 70,1% des adolescents dans les écoles payantes ont reçu un A ou A * dans une matière en 2021 – contre environ 35% dans les écoles gérées par le conseil Les militants de l’éducation ont déclaré que la pandémie avait «aggravé» les inégalités dans les écoles, en particulier pour celles des zones les plus pauvres, et il y a également des signes que les enfants de la classe moyenne dans les collèges de sixième et les lycées sont encore plus à la traîne par rapport à leurs homologues des écoles privées. Près de la moitié de tous les étudiants de niveau A ont obtenu une note A * ou A de leurs professeurs l’été dernier – un nouveau record. Et seulement un sur cinq des résultats du A-level a été examiné par les jurys d’examen, et encore moins par Ofqual qui a déclaré qu’ils étaient heureux de “faire confiance aux enseignants”. Note A* – en hausse de 6,3 % par rapport à 2020 où 38,5 % l’avaient atteint – et un résultat sur cinq était un A* cette année, un autre record. Cela signifie que le nombre de meilleures notes remises a presque doublé au cours des deux années écoulées depuis que les élèves ont passé les derniers examens en 2019, lorsque 25,2 % ont obtenu un A ou un A *. Le secrétaire à l’Éducation, Nadhim Zahawi, a accepté que davantage de membres du personnel de l’école finissent par s’arrêter de travailler. isoler pour le coronavirus alors que les taux de cas augmentent lorsque les élèves reviennent. Il a déclaré à l’émission Sunday Morning de la BBC que l’absentéisme du personnel était d’environ 8,5% la semaine dernière mais ” augmentera, sans aucun doute, car maintenant les écoles sont de retour, nous allons voir une augmentation des taux d’infection”. M. Zahawi a déclaré qu’il préparait des plans d’urgence pour l’augmentation des taux de personnel absent, affirmant que certaines écoles avaient jusqu’à 40% d’absents mais sont restées ouvertes. “Je dois avoir des plans d’urgence pour 10, 15, 20, 25 pour cent d’absentéisme parce qu’Omicron est beaucoup plus contagieux », a-t-il ajouté. Partagez ou commentez cet article :