L’Egypte a dévoilé jeudi une route sacrée bordée de milliers de statues, qui servait de route de procession pour les dieux il y a 3 000 ans. Appelée l’avenue des sphinx, ce tronçon de 1,7 mile compte plus de 1 050 statues de sphinx et de béliers qui ont été reconstruite dans l’espoir d’attirer des touristes du monde entier. L’ancienne passerelle, également connue sous le nom de voie des béliers et de la voie des dieux, relie les célèbres temples de Karnak et de Louxor dans ce qui était la ville de Thèbes, qui était la capitale de l’Égypte dans l’antiquité.Mohamed Abd el-Badei, un De hauts responsables de l’archéologie égyptienne, ont déclaré que les ruines les plus anciennes le long du sentier sont six structures construites par la reine Hatchepsout, la seule femme pharaon d’Égypte, qui datent de 1400 av. qui a eu lieu le deuxième mois des saisons d’inondation du Nil. Les hiéroglyphes sur les murs de l’un des temples indiquent que la fête a été marquée par des défilés et des danseurs pour célébrer les inondations de prime apportées aux champs. Les prêtres portaient trois bateaux divins sur leurs épaules, transportant d’un bout à l’autre des statues de la triade thébaine – les divinités d’Amon-Rê, son épouse Mout et leur fils Khonsou. La cérémonie fastueuse a commencé à 12h30, avec le président Abdel Fatah el-Sissi reconstituant une ancienne fête, avec d’autres hauts fonctionnaires. Des centaines de chanteurs et de danseurs portant des vêtements traditionnels égyptiens sont sortis du temple de Karnak dans une glorieuse procession à laquelle certains participent en portant des bateaux dorés géants sur leurs épaules, tout comme les prêtres le faisaient il y a des milliers d’années. Faites défiler vers le bas pour la vidéo EN DIRECT: Défilé de l’avenue des Sphinx en Egypte L’Egypte a rouvert jeudi une route sacrée bordée de milliers de statues, qui servait de route de procession pour les dieux il y a 3 000 ans. On pense qu’il a été rénové par Cléopâtre, la légendaire reine ptolémaïque qui a laissé son cartouche – un hiéroglyphe inscrit portant son nom – au temple de Louxor. La tradition a commencé à s’estomper au fil du temps, jusqu’à ce que la route soit complètement abandonnée et soit finalement ensevelie sous le sable. Ce n’est qu’en 1949 que les yeux humains ont revu les statues du sphinx, lorsque huit ont été découvertes par l’archéologue égyptien Dr Zakaria Ghoneim, ABC Les nouvelles. De 1958 à 1961, 17 autres statues ont été découvertes, puis 55 autres de 1961 à 1964. Appelée l’avenue des sphinx, ce tronçon de 2,7 km comprend plus de 1 050 statues de sphinx et de béliers qui relient les temples de Karnak au nord à Louxor dans le sud, des centaines de chanteurs et danseurs portant des vêtements traditionnels égyptiens sont sortis du temple de Karnak lors d’une glorieuse procession à laquelle certains participent en portant des bateaux dorés géants sur leurs épaules, tout comme les prêtres l’ont fait il y a des milliers d’années La plupart des statues originales ont été récupérées et sont représentés sous trois formes différentes, l’une comprend la tête d’un bélier. L’ensemble de la passerelle a été identifié de 1984 à 2000, ce qui a conduit à une grande fouille du site. Cependant, cela signifiait des centaines de maisons, des mosquées et un homme de 115 ans L’église évangélique a dû être démolie pour restaurer l’avenue des Sphinx. La plupart des statues originales ont été récupérées et sont représentées sous trois formes différentes, la première étant un corps d’un lion avec une tête de bélier qui a été construit sur une zone de près de 1 000 pieds entre le temple de Karnak et l’enceinte de Mout pendant le règne du souverain du Nouvel Empire Toutankhamon, qui a régné il y a environ 3 300 ans. La seconde est une statue de bélier complète érigée dans une région éloignée pendant le règne d’Amenhotep III de la 18e dynastie, de 1391 à 1353 av. Les hiéroglyphes sur les murs de l’un des temples indiquent que la fête a été marquée par des défilés et des danseurs pour célébrer les inondations de primes apportées aux champs Le sentier, pavé de blocs de grès, a été utilisé chaque année pour un festival appelé “Opet” qui a eu lieu le deuxième mois de la saison des crues du Nil. Sur la photo, les temples de Karnak La célébration de jeudi a été déclenchée par le défilé d’or du pharaon le 3 avril (photo) qu’une procession de 22 tombes antiques fait un voyage de 40 miles à travers les rues du Caire. Un total de 18 rois et quatre reines, tous morts il y a plus de 3 000 ans, ont été transportés dans un nouveau musée dans la région sud de la capitale. La troisième forme est le sphinx emblématique qui a été construit sous le règne de Nectanebo I (380 –362 avant JC). Le temple de Karnak a été construit il y a environ 2 000 à 4 000 ans et est dédié à Amon-Ra, un ancien dieu solaire. Il couvre une superficie de plus de 250 acres. Le temple de Louxor a été construit il y a environ 3 400 ans par Amenhotep III et a été utilisé comme site de culte religieux continu des anciens Égyptiens aux coptes chrétiens et plus tard aux musulmans. La célébration de jeudi a été déclenchée par l’or du pharaon. Défilé le 3 avril qu’une procession de 22 tombes anciennes faire un voyage de 40 miles à travers les rues du Caire.Un total de 18 rois et quatre reines, qui sont tous morts il y a plus de 3 000 ans, ont été transportés dans un nouveau musée à la région sud de la capitale. Chaque momie a été placée à l’intérieur de sa propre calèche dorée qui porte le nom du royal à l’extérieur. Les calèches ont été conçues avec des amortisseurs pour garantir que les restes antiques survivent au voyage. La cérémonie s’est déroulée le long de la corniche du Nil du Musée égyptien surplombant la place Tahrir au Musée national de la civilisation égyptienne récemment ouvert à Fustat.