Une nouvelle espèce de dinosaure qui était quatre fois la taille d’un lit king size parcourait l’île de Wight il y a 125 millions d’années, a révélé l’analyse des fossiles. Brighstoneus simmondsi est la dernière d’une série de nouvelles découvertes de dinosaures décrites par des scientifiques du Natural History Museum ces dernières semaines. Elle fait suite à l’annonce d’une nouvelle espèce d’ankylosaure, de thérapode et de deux nouveaux dinosaures spinosaures. La dernière découverte est un iguanodontien, un groupe qui comprend également l’Iguanodon et le Mantellisaurus. Une nouvelle espèce de dinosaure qui était quatre fois la taille d’un lit king size parcourait l’île de Wight il y a 125 millions d’années, a révélé l’analyse des fossiles. Brighstoneus simmondsi est photographié Le nouveau dinosaure est un iguanodontien, un groupe qui comprend également l’Iguanodon et le Mantellisaurus (photo). Brighstoneus simmondsi s’est avéré avoir 28 dents (photo). Il avait également un nez bulbeux, alors que l’Iguanodon et le Mantellisaurus ont un nez très droit FAITS CLÉS SUR BRIGHTSTONEUS SIMMONDSI Quand a-t-il existé ? peser ?2000lbs (900kg)Combien de dents avait-il ?28 Qui l’a découvert ?Dr Jeremy LockwoodQuand le fossile a-t-il été trouvé ?1978Comment lui a-t-on donné son nom ?Brighstoneus d’après le village de Brighstone, près du site de fouilles trouvé, et Keith Simmonds, qui a découvert le spécimen. Jusqu’à présent, le matériel iguanodontien trouvé sur l’île de Wight était généralement lié à l’un de ces deux dinosaures, mais lorsqu’un doctorant de l’Université de Portsmouth a examiné un spécimen fossile trouvé il y a 43 ans, il a découvert plusieurs traits uniques le distinguant de l’Iguanodon. et Mantellisaurus. «Pour moi, le nombre de dents était un signe», a déclaré le Dr Jeremy Lockwood. «Mantellisaurus en a 23 ou 24, mais celui-ci en a 28. Il avait également un nez bulbeux, alors que les autres espèces ont un nez très droit. “Au total, ces petites différences et d’autres en ont fait une nouvelle espèce de toute évidence.” Le dinosaure herbivore mesurait environ 26 pieds (8 m) de long et pesait environ 2 000 livres (900 kg). Il a été nommé Brighstoneus simmondsi d’après le village de Brighstone, près de sur le site de fouilles où le fossile a été trouvé, et Keith Simmonds, qui a fait la découverte du spécimen en 1978. Les experts disent que la découverte de la nouvelle espèce suggère qu’il y avait beaucoup plus de dinosaures iguanodontiens au Royaume-Uni au début du Crétacé qu’on ne le pensait auparavant .Ils ont ajouté que l’attribution des spécimens de cette période à Iguanodon ou à Mantellisaurus doit maintenant changer. . «Si c’est le cas sur l’île, nous pourrions voir beaucoup plus de nouvelles espèces. “Il semble si peu probable que deux animaux soient exactement les mêmes pendant des millions d’années sans changement.” Le Dr Susannah Maidment, co-auteur de l’article et scientifique du Natural History Museum, a déclaré: “La description de cette nouvelle espèce montre que il y a clairement une plus grande diversité de dinosaures iguanodontiens dans le Crétacé inférieur du Royaume-Uni qu’on ne le pensait auparavant.’Cela montre également que le paradigme centenaire selon lequel les os graciles iguanodontiens trouvés sur l’île appartiennent à Mantellisaurus et les grands éléments appartiennent à Iguanodon ne peut plus L’île de Wight a longtemps été associée à la découverte de dinosaures et a même fourni les spécimens cruciaux qui ont conduit Sir Richard Owen à inventer le terme Dinosauria. Le Dr Jeremy Lockwood, doctorant à l’Université de Portsmouth, a examiné un spécimen fossile trouvé il y a 43 ans et a découvert des traits le distinguant de l’Iguanodon et du Mantellisaurus. de l’espèce suggère qu’il y avait plus de dinosaures iguanodontiens au Royaume-Uni au début du Crétacé qu’on ne le pensait auparavant. Sa mâchoire est représentée. Les auteurs concluent que la description de Brighstoneus simmondsi comme une nouvelle espèce appelle à une réévaluation des fossiles de dinosaures de l’île de Wight. «Je pense que nous pourrions être sur un peu de renaissance.» En septembre, un dinosaure de 29 pieds de long était l’une des deux nouvelles espèces de dinosaures jamais décrites qui existaient sur l’île de Wight. Les restes des reptiles carnivores, à peu près de la même longueur qu’un stégosaure mais avec des crânes ressemblant à des crocodiles, ont été trouvés sur la plage près de Brighstone sur l’île. -faced hell heron’, en raison d’une série de cornes basses et de bosses dans la région des sourcils et de son style de chasse « semblable à un héron ». apprécié, et peut également inclure des proies terrestres. Le second a été nommé Riparovenator milnerae, qui se traduit par « le chasseur de berge de Milner », d’après la paléontologue britannique Angela Milner, décédée récemment. En septembre, un dinosaure de 29 pieds de long était l’une des deux nouvelles espèces de dinosaures précédemment non décrites qui existaient sur l’île de Wight (photo). et n’avait en fait que la taille d’un poulet (impression d’artiste sur la photo) d’autre dans le règne animal”. Le fossile a montré une série de pointes qui ont été fusionnées à la côte de la bête, ce qui est inhabituel pour un ankylosaure, car il serait généralement connecté au tissu cutané. Les ankylosaures étaient un groupe diversifié de dinosaures blindés liés aux stégosaures, qui étaient présents tout au long du Crétacé il y a 145 à 66 millions d’années. Le mois dernier, une nouvelle étude a également suggéré que l’un des anciens ancêtres de T.Rex n’était peut-être pas aussi effrayant, et n’avait en fait que la taille d’un poulet. Des chercheurs du Natural History Museum et de l’Université de Birmingham ont découvert les restes de la créature dans une carrière à Pant-y-ffynnon, dans le sud du Pays de Galles. Le dinosaure, surnommé Pendraig milnerae, était un théropode – un groupe qui comprend également T.Rex – et a vécu il y a entre 200 et 215 millions d’années.La nouvelle découverte sur l’île de Wight a été publiée dans le Journal of Systematic Palaeontology.QU’EST-CE QU’UN DINOSAURE IGUANODON ?Iguanodon est un genre d’herbivores dinosaures qui pouvaient atteindre la taille d’un éléphant d’Afrique et courir à 14 mph (23 kmh). Ils ont parcouru la terre il y a environ 132 millions d’années, pendant la période du Crétacé inférieur. Ils mesuraient environ 10 pieds (trois mètres) de haut, 30 pieds (10 mètres) de long et pesaient 4,5 tonnes. Différentes espèces ont prospéré en Europe et en Amérique du Nord. Ils auraient été la proie de l’un des plus grands prédateurs d’Angleterre, le Baryonyx, un parent du Spinosaurus. Ces grands dinosaures pouvaient marcher sur les deux pattes ou sur les quatre. Ils avaient une main hautement spécialisée à cinq doigts, ce qui les aurait rendus excellents. butineuses. La pointe du pouce est l’une de leurs caractéristiques les plus connues. Elle aurait constitué une excellente arme de style stylet contre les prédateurs et aurait également pu être utilisée pour casser les fruits. On pense qu’elles tenaient leur longue et lourde queue en l’air. pour l’équilibre. Le genre a été nommé en 1825 par le géologue anglais Gideon Mantell.